Liste des modifications la voiture en préparation du rally

Le 15-06-2009 • Pays : France

Revue technique de la Skoda Felicia Break 1,3 MPI GLX Pack année 2000.
Un soufflet de cardan mort! Le joli petit amortisseur qui va en voir de toutes les couleurs! Cable de soutien du pot d'échappement

Après un week end au chevet de la voiture, une liste des achats et des modifications sur la véhicule a été grosso modo arrêté... On la partage avec vous...

Modifications nécessaires:
Ajouter une plaque de protection sous le moteur
Ajouter une plaque de protection sous le réservoir
Ajouter un filtre plus efficace sur le circuit d'essence facilement accessible
Fixer un tube au châssis pour traction avant + arrière (renfort par-choc)
Prévoir une barre anti-rapprochement
Prévoir une galerie (sécurisée) sur le toit
Ajouter un filtre + efficace sur le circuit d'essence facilement accessible en prévision des mauvaises qualités d'essence
Changer les deux soufflets de cardans
Cale amortisseurs pour surélever le véhicule

Modifications mineures:
Remplacer la roue de secours interne par un réservoir
Prévoir des bavettes aux 4 roues
Prévoir une grille devant le radiateur
Prévoir d'enlever les sécurités enfants des vitres arrière
Prévoir un support pour une batterie supplémentaire
Prévoir fixation caméra un peu partout
Prévoir un switch pour le ventilateur forcé sur ON  (+ thermomètre)
Prévoir une dérivation du circuit de chauffage vers l'extérieur

Achats:
Carte électronique d'injection en rechange
Carte électronique d'injection pour la route en altitude
Amortisseur de rechange
Jeu de pneu de rechange
Gonfleur de pneu électrique
Extincteurs
Sangle à clicket
Clé pour changer les bougies
Clé pour pour dévisser filtre à vidange
Courroie alternateur
Filtre à air
Moteur lève vitre
Bombe anti humidité
Injecteur supplémentaire
Batterie supplémentaire
Boitier de recharge de 2 batteries
Filtre à huile
Filtre à essence
Filtre à air
Additif huile
Additif essence
Ampoule de rechange
Fusible de rechange

Budget prévu pour les modifications sur la voiture: environ 2000 euros!



Direction: Massif Central puis Lozère

Le 14-06-2009 • Pays : France

Le week end du 14 juin est un peu une répétition du départ.

Sur le départ de Paris

Muni des nouvelles plaques (681 RNG 75), départ de Paris pour aller dans les environs de Clermond Ferrand là où la voiture est garée depuis quelques mois.. Après avoir joué finement en évitant les bouchons monstres du à la fermeture de l'autoroute entre Paris et Orléans (que Gaetan et moi connaissons par coeur), on arrive chez l'oncle de Rodolphe.

Moins de 100 000km, faut prévoir le champagne pour le passage!

Agriculteur bio depuis quelques années, j'écoute avec plaisir ses explications quant à son travail... Ca change d'avoir un avis éclairé de quelqu'un qui a été des deux cotés de la barrière.

Aidé de son fils, ils installent les nouvelles plaques et let's go pour quelques heures de routes pour la Lozère. Pourquoi la Lozère ? Parce que c'est là que se trouve Jean-Claude, le père d'un ami de Rodolphe... Rodolphe nous a expliqué qu'il est un garagiste à la retraite et qu'il adore notre aventure et veut bien nous aider pour préparer la voiture ! Ca tombe bien, on y connaît pas grand chose (ça serait pas drôle sinon)... et comme ils disent sur le site du Mongol Rally:

Do I need to know about cars?  
No, absolutely not. [...] The less you know the more fun you will have.  [...]

Traduction rapide:
Est ce que j'ai besoin de m'y connaître en voiture ?
No, pas du tout. [...] Moins vous en savez, plus vous vous amuserez. [...]

Bref, on échange avec Jean-Claude. Il nous explique qu'en fait, il est pas du tout garagiste (oups) mais qu'en fait, il est un ancien préparateur de voiture de Rally et lui même un ancien pilote (rohh, trop bien). Adorable et pédagogue, on ne pouvait décidément pas tomber mieux! On discute un peu de notre trajet, des problèmes que l'on pourrait avoir en haute montagne (on devrait passer des cols à plus de 4000 mètres ... les réglages d'injection de carburant doivent être différents), des modifications, de ses anciennes courses (ahh, visiblement, Jean-Claude a une passion pour les Subaru!).

On va donc dans son garage pour regarder un peu ce que la titine a dans le ventre (va falloir qu'on lui trouve un nom à cette voiture... si jamais vous avez des idées...). Jean-Claude a tous ce qu'il faut dans son garage pour ça... même du matériel pour soulever la voiture.

Entrain d'être soulevée Le moteur d'en dessous Entrain de demonter le parechoc

Excité comme des gamins avec une pointe d'appréhension (un gros problème et ça peut compromettre le voyage),  on inspecte le dessous de la voiture. Pas grand chose de grave, quelques problèmes... un souflet de direction mort, l'attache du pot d'échappement qui ne tiendra pas jusqu'à la Slovaquie, la prise d'air trop basse pour les rivières, le réservoir à protéger, la fênetre à réparer... Plus quelques travaux d'aménagement comme des barres sur le toit, une grosse plaque en aluminium sous le moteur et surtout, surélever autant que possible le véhicule!

Le moteur

Rassuré, on convient avec Jean-Claude que Gaetan et Rodolphe viendront passer quelques jours pour l'aider dans les travaux.

L'excitation est là !

Signé: Sylvestre



Visa turkmène refusé! On change tout!

Le 29-05-2009 • Pays : France

On se doutait que le visa Turkmène serait compliqué à obtenir.

Après s'être vu refusé notre visa par l'ambassade et avoir essayé les solutions alternatives, il faut se rendre à l'évidence, c'est pas dans ce voyage que l'on traversera cette belle démocratie! C'est dommage, on était très intéressé par la découverte de ce pays... mais voila, dans la Corée du Nord de l'Asie Centrale, les touristes ne sont vraiment pas les bienvenus... et la grippe porcine ayant le bon dos, ils utilisent cet alibi pour refuser les visas...

Le problème dans ce refus, c'est que le Turkménistan est coincé entre la mer Caspienne et l'Afghanistan...

Donc quelques solutions s'offrent à nous:

  • passer par l'Afghanistan. Pour des raisons évidents de sécurité et d'obtention de visa, cette solution n'a pas été envisagée bien longtemps, même si l'Afghanistan a la réputation d'un pays sublime.
  • arriver à l'improviste à la frontière Turkmène genre "ah, il faut un visa ?". Bon, vu le régime politique et leur intérêt pour découvrir les autres cultures, c'est une solution qui aurait très probablement impliqué un joli demi tour de quelques milliers de kilomètres
  • passer par la Turquie, Géorgie et Azerbaïdjan et prendre le bateau pour traverser la mer Caspienne. Outre les problèmes liés à la sûreté du bateau, le temps de trajet en ferry est très très long.. et très peu fiable au niveau planning...
  • Étant donné les contraintes exposées au dessus, il n'y a pas d'autres choix que de contourner la mer Noire et la Caspienne par le nord. Donc au revoir à la Croatie, Grèce, Turquie et Iran... C'est dommage mais malheureusement, les anciens pays de l'URSS n'ont pas la réputation des grands jovials quand il s'agit de papiers...
    Heureusement, cette route va nous permettre de découvrir des lieux que l'on ne pensait pas pouvoir découvrir pendant notre voyage tel que la Mer d'Aral et les quelques autres curiosités sur la route.

Dans quelques jours, nous mettrons à jour la page sur le trajet... Il nous reste quelques éléments à discuter sur notre trajet en Europe...

Heureusement, malgré cette déconvenue, on avance bien! Beaucoup plus facile à obtenir, nous avons maintenant les visas:
Kazak:
Visa Kazak

Mongol:
Visa Mongol

Et en ce moment, les 4 passeports sont aux ambassades Tajik et Kyrgyz à Bruxelles (il n'y a pas d'ambassade de ces deux pays à Paris...).


Visa: Republic of Uzbekistan

Le 25-05-2009 • Pays : France

Un visa de plus obtenu. Cette fois, il s'agit de l'Ouzbékistan.

Visa Ouzbek

Allez, un peu de culture sur ce pays. Il est entouré par le Kazakhstan et le Turkménistan, 28 millions d'habitants et sa capitale est Tachkent.

Sa devise officielle est L'Ouzbékistan est un futur grand Etat (sic).

Nous arriverons dans ce pays par l'Ouest du pays pour aller au Tadjikistan ensuite.




Kazakhstan, ça, c'est fait! Maintenant, l'Ouzbékistan

Le 13-05-2009 • Pays : France

Coup de fil ce matin à l'ambassade du Kazakhstan pour savoir si les visas sont prêt... "Oui...."
Je peux venir les chercher (c'est normalement fermé le mercredi)...
"oui..."
J'y fonce, sonne et c'est bien sur fermé.  On m'ouvre par une autre porte...
"RRrrrrendez vous ?..."
Oui !!!
Une blonde sculpturale descend et me demande avec son délicieux accent de l'Est
"C'est vous qui avez appelé ce matin ?"
Je dit que oui !
"J'ai oublié mais c'est fermé aujourd'hui..."
Ben c'est pas fermé puisque je suis là avec vous aujourd'hui, répondis-je.
Elle souri et me demande les noms des passeports.
Puis reviens 3 minutes plus tard avec tout ce qu'il faut. Elle me détaille chaque visa et c'est banco !
Très grand merci chère madame ! (en espérant vous recroiser au Kazakhstan !)

Puis direction rue d'Aguesseau. Le quartier est archi bourré de flic (Sarkozy doit se faire une petite sortie)
C'est chaud niveau timing, j'arrive à 11h52 à l'ambassade d'Ouzbékistan qui ferme à 12h...
2 personnes devant moi dans une pièce de 8m2 bien décoré...
Accueil très sympathique par le monsieur dans son bocal.
Besoin de la carte grise ?
"non...
"
Autre chose à part le Visa Kazak ? 
"non plus..."
Tout est ok ?...
"OUI !"
Ah et bien merci monsieur, au revoir !

La suite... à partir du 20 mai dans le prochain épisode de "Rally  
Ambassade"


Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante