Kiev & route pour la Crimée !

23/07/2009 - Pays : Ukraine - Imprimer ce message

Après Tchernobyl, retour à Kiev où nous visitons en fin de matinée l'église St Andrew qui domine un peu la ville. Le bâtiment est plutôt joli avec ses toitures rondes toute verte. La vue donne une bonne idée de l'étendue de Kiev qui nous surprend de plus en plus par sa diversité et sa beauté.

p1020077.jpg

Nous redescendons à pied pour aller prendre le métro en passant par un petit marché assez typique. Direction le monastère de Kyevo-pechers'ka lavra qui se trouve tout en haut d'une colline. À la sortie du métro nous sommes effarés de la profondeur à laquelle nous sommes. Nous prenons un premier Escalator interminable qui nous mène dans une immense salle ronde coiffée d'un dôme gigantesque... Puis un deuxième Escalator qui arrivera enfin à la surface. Il se met à pleuvoir mais nous faisons un grand tour dans ce monastère qui comporte plusieurs bâtiments et de grands jardins... et qui, par un temps ensoleillée, nous aurait certainement plus captivé ;)

p1020132.jpg

Samuel et Sylvestre vont visiter quelques autres monuments.

p1020175.jpg
Nous rentrons à l'hôtel pour récupérer nos sacs et on recharge la voiture pour partir en direction de... La Crimée !
Encore un changement de programme ! En effet, suite au problème de visa avec le Turkmenistan, nous avons du changer notre route pour passer au nord de la mer Noire et de la mer Caspienne, mais ayant déjà obtenu nos visas pour l'Ouzbekistan et ceux-ci démarrant le premier août, nous avons donc un nombre assez important de jours que nous avions prévu pour la traversée de la Grêce, Turquie, Iran... Or, il y a moins de kilomètres, les routes meilleures et, surtout, l'est de l'Urkraine et les environs de Volvograd ne sont pas des endroits très touristiques (comprendre: on va voir plus de choses en Crimé).

On réussit tant bien que mal à sortir de Kiev et on s'arrête dans un resto qui a l'air bien sympa à une trentaine de kilomètres au sud de Kiev. Les menus sont en Ukrainiens, quasiment impossible pour nous de décoder la carte... On essaye de choisir 4 plats au hasard dans la carte mais la serveuse, adorable et extrêmement patiente, tente de nous expliquer ce qu'il y a et nous raconte tout un tas de choses... Avec de grand sourire on lui fait bien comprendre que l'on ne comprend rien... Bref, arrive enfin 3 salades différentes et une soupe pour Sam. La soupe de Sam est bien bonne et fais des envieux. Surtout qu'on se dit qu'avec une simple salade on ira pas très loin :)
Jaloux, Sylvestre et moi commandons la même soupe et on se met à regarder les desserts... Mais c'était sans compter les plats principaux qui arrive ensuite !!! Une bonne assiette de frites et de la  viande grillée. C'est très bon mais ça commence à faire beaucoup ! :)
On remettra le dessert à une autre fois !
Samuel reprend le volant pour les 200 km restant avant Uman... où nous dégottons un vieil hôtel dans un style purement soviétique !
De grands couloirs digne de Shinning, de grandes portes massives, 4 lits grinçants... un vieux papier-pain au mur... bref, une bonne mise en ambiance pour notre visite du lendemain matin...

Un centre de contrôle de missiles nucléaires décommissionné, vestige de la guerre froide. Le centre de contrôle est entouré par une dizaine de silos contenant des missiles nucléaires pouvant atteindre l'Europe de l'Ouest. Cette configuration est répétée une demi-douzaine de fois dans les parages.


Le guide, très sympathique, tente de nous expliquer le fonctionnement de la base. Le centre de contrôle souterrain est conçu pour résister à une attaque nucléaire et dont l'architecture de celui-ci est assez similaire à celle d'un missile.

p1020202.jpg
Le clou de cette visite est surtout la marche dans 130 mètres de couloir sous terrain qui mène jusqu'au sommet du poste de contrôle via les nombreuses portes blindées (700 kilos pour celle qui aurait eu à subir le feu nucléaire).

p1020229.jpg
Après cette visite sur site, on peut voir une série d'équipement nucléaire de l'ex armée soviétique. Des camions de transports de tête nucléaire... Le dernier objet est un missile dit Satan. Un missile intercontinental de plus de 30 mètres de long transportant 10 bombes à hydrogènes. On comprend dans les explications du guide que deux de ces missiles lancées sur la France aurait rasé le pays.

p1020263.jpg
En parallèle la réflexion amenée sur le nucléaire civil par la visite de Tchernobyl, celle-ci nous rappelle cette période folle qu'était la guerre froide et l'argent fou dépensé dans ces projets dantesque ... Pour une fois, on se satisfait du fait que le résultat de cette dépense n'ait jamais utilisé...

Signé: Rodolphe & Sylvestre



Traces GPS :
Kiev & Road to Crimea
Seconde partie

Imprimer ce message
Syndication :

Par JF
Le 26/07/2009 à 10:29:17
Les églises de KIEV sont plus esthétiques que ces foutus ogives ...

Contraste saisissant entre le besoin de l'homme de croire en des valeurs spirituelles pouvant le rendre capable de construire des lieux de culte sublimes et sa connerie lui faisant inventer des moyens d'auto-destruction invraissemblables !...

Par JCH
Le 26/07/2009 à 15:15:45

Bonjour Sylvestre! Et salut à tous!
Comme dit ta maman, en cas de petit creux, vous pouvez toujours arracher du papier pain aux murs des hôtels.
Et moi, je signale qu'en prononçant Tchernovino, on obtient du vin noir (rouge) et bielovino, du blanc. Pour rosé, je ne sais pas... Mais Spassiba bolchoï, c'est merci beaucoup!
Nous espérons que le passage en Crimée vous aura permis de voir des lieux plus attrayants et pittoresques, des collines, des côtes découpées, de la vigne,des dacthas de dignitaires ou de profiteurs,, des guinguettes, des monuments et sites liés au souvenir de la guerre de Crimée (Alors , Réaumur, c'est bath au pôle?) etc... J'ai même cru comprendre qu'une ville des environs serait organisatrice des Jeux Olympiques d'hiver. Je ne me rappelle plus son nom... mais je dors quand même paiblement.
Dès l'Antiquité, la région que nous appelons Crimée était réputée et j'imagine que si la nomenklatura (et les mafieux?) s'arrangeait pour y séjourner, c'est que ça devait avoir quelques charmes.
Je ne sais pas s'il y a des rampes de missiles par là, mais la flotte russe de la mer noire doit bien être basée quelque part...
Ici, on s'active pour rangements et préparatifs divers. ça me change du ferret où j'ai effectué des rangements et réparations diverses... Actuellement, c'est Erika et les siens qui en profitent. Puis ce sera au tour de Séverin et c°, d'Emmanuel et c°, de Céline & C° etc... ça ne vaut sans doute pas la Crimée, mais c'est pas mal non plus!
Bonne route vers l'Est...
Par Madish
Le 27/07/2009 à 15:13:49
Les JO d'hiver, c'est en Russie, à Sotchi. Juste à côté de la frontière Géorgienne (Abkhaze), histoire que les diplomates aient un peu de boulot !


Par Mélissandre L.
Le 27/07/2009 à 09:38:49
Je ne sais pas qui prend vos photos mais elles sont géniales! Yen a d'autres?
Par L'équipe Kikooboo du Mongol Rally
Le 30/07/2009 à 09:16:16
C'est moi (Sylvestre). Merci!

Je pense que l'on fera un site à la fin avec toutes les autres photos...


Par Ebi
Le 27/07/2009 à 10:34:12
Belles découvertes... la partie gastronomique me plaît bien :-D

J'ai une copine qui est en Crimée également en ce moment :)

Par Madish
Le 27/07/2009 à 15:16:13
Vous ne faites jamais de photos de bouffe ? Moi aussi j'aime bien les découvertes (g)astronomiques !
Si vous en avez qques-unes de la mer Noire, aussi, je vous les échange à prix cadeau contre qques-unes du convoyage de Skodette.

Par Valérie
Le 28/07/2009 à 10:15:01
J'adore la photo de la voiture au bord de la route ... ambiance !!! Vous avez même pensé à prendre un trépied ?

Encore, encore, encore, pour le plaisir des yeux de ceux qui sont restés au bureau ;-p

Au fait, vous en êtes où au niveau kilomètres (au cumul bien sur depuis Milan, et restants avec votre nouvel itinéraire ...) ?

Bises à vous 4, et bonne route (good luck on vous la fait plus, c'est relou à force...),

Valérie

Par Jc & Anne
Le 29/07/2009 à 11:45:39
Voilà..
moins pittoresque et aventureux, notre voyage vers le Nord s'amorce enfin!
Première étape: Mitry Mory... Pour ne pas faire subir d'effort trop brutal à Eriba et ne pas risquer un malaise vagal.
Ciao

Par Anne
Le 29/07/2009 à 14:50:18
J'adooore le papier pain ;)
Bon, vous arriverez en Ouzbekistan qd j'en partirai... toutes infos sur Khiva, le Kyzyl Koum, Bukhara et Samarkand par email si vous voulez ;)
Bonne route !


Laisser un commentaire