Vous avez demandé à répondre à ce commentaire
Auteur : JCH
Commentaire :
Espérant que vous n'ayez pas besoin de découper l'engin pour le répartir dans vos sacs à dos, je vous souhaite bonne chance pour la dernière centaine de kilomètres. Au moins, si l'avion du retour doit se poser quelque part sur une piste du Kelsaltan en raison de bruits et comportements bizarres, vous aurez acquis l'expérience nécessaire pour aider à le rafistoler. A condition, bien sûr d'emporter dans vos bagages une barre à mine, un pied de biche, une clef à cliquet, des écrous et des boulons, un palan, quelques crics, une bonne cale en bois, du liquide de freins, des bouteilles de vodka etc...
On croise les doigts pour vous!

Rédigez votre commentaire

 

Retour à la liste des messages